Entête formation chauffeur

Conducteur(trice) poids lourd

Postes de travail envisagés :

Entreprises de transport, conduite d’un véhicule lourd (camion porteur, camion-benne, camion-citerne, tracteur avec semi-remorque) sur de courtes ou de longues distances pour la livraison de marchandises ou de matériaux.

Compétences attendues :

  • Obtenir les permis C, CE, brevet ADR et cariste.
  • Effectuer les contrôles du véhicule et maintenir son état de marche.
  • Charger et contrôler les marchandises.
  • Arrimer les chargements.
  • Adopter une conduite écologique et préventive.
  • Organiser et effectuer les livraisons.
  • Tenir en ordre les documents relatifs au transport.
  • Respecter les règles de sécurité.
  • Assurer le suivi en cas d’urgence ou d’accident.

Remarques :

Depuis le 10 septembre 2009, les conducteurs routiers professionnels doivent disposer d’un certificat d’aptitude professionnelle.

Une visite médicale est requise pour obtenir la "sélection médicale".

Il n’y a pas d’exigence linguistique formelle pour l’exercice du métier, mais la connaissance (même élémentaire) d’une autre langue est un atout supplémentaire.

Circonstances habituelles du travail :

Si la conduite occupe une large partie du temps de travail, les fonctions commerciales, techniques et administratives prennent une importance croissante.

Selon l’activité (national ou international), les horaires de travail peuvent être irréguliers (de jour comme de nuit) et impliquer des qualités physiques importantes telles que la résistance à la fatigue, un bon équilibre nerveux, une grande capacité d’attention et de réflexe.

L’exercice du métier suppose également de longs déplacements qui ne permettent pas au chauffeur de rentrer chez lui tous les jours.

Dans certaines entreprises des tâches de chargement-déchargement peuvent être incluses dans le travail.

Les nouvelles directives européennes vont contraindre les travailleurs à un professionnalisme accru, notamment par la formation continuée.

Formation en collaboration avec Logo Aurélie